ENDOMAP

Mapping the brain of our ancestors :
Application of probability maps to southern African fossil hominin endocasts EndoMap

 

L’équipe du projet EndoMap travaille à reconstituer le cerveau de nos ancêtres et parents membres de la lignée humaine par une approche qui combine neurosciences, calcul scientifique et paléontologie.

Porté par la School of Geography, Archaeology and Environmental Studies de l’Université du Witwatersrand à Johannesburg (Afrique du Sud) et le Centre de Recherche Cerveau et Cognition (CerCo) à Toulouse (France), le projet EndoMap a reçu le soutien financier du programme PROTEA (Partenariat Hubert Curien franco sud-africain) mis en œuvre par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), et la National Research Foundation d’Afrique du Sud.

Découvrez les informations sur les étapes de notre approche en passant votre curseur sur les vignettes (symbole de la main) du schéma ci-dessous.

Nous avons constitué un échantillon de référence de 20 crânes humains actuels de la Pretoria Bone Collection en Afrique du Sud.
Les crânes ont été scannés par microtomographie à rayons-X sur la plateforme de la South African Nuclear Energy Corporation en Afrique du Sud avec une résolution entre 94 et 123 microns afin d’accéder à leur structure interne.
Nous avons généré des moulages virtuels de la surface interne du crâne (endocrânes) à partir du logiciel Endex.
Les empreintes qui correspondent aux sillons cérébraux ont été automatiquement détectées et identifiées en utilisant un programme créé pour ce projet et constituent le premier atlas de l’endocrâne humain actuel.
Nous avons créé des cartes de densité à partir de l’atlas de l’échantillon de comparaison qui représentent la variabilité dans la distribution spatiale de chaque sillon chez les humains actuels.
Le but de ce projet est, à terme, de projeter ces cartes sur les endocrânes des spécimens fossiles d’Afrique du Sud qui ont été également scannés et analysés afin d’identifier les différences et similitudes entre notre cerveau et celui de nos ancêtres.